Environnement et énergie

Dans un monde de plus en plus bouleversé par les effets du réchauffement climatique et de la raréfaction des ressources naturelles de base, l’importance de la question environnementale ne peut plus continuer à être négligée. Notre impact sur le climat et l’environnement constitue un enjeu primordial pour l’avenir de l’humanité. Face à cela, une prise de conscience collective est non seulement nécessaire, mais indispensable. Tant les pouvoirs publics que les particuliers doivent adopter un comportement responsable, qui passe par la prise en compte des impératifs environnementaux tant dans les domaines économiques que sociaux. A l’heure où le système néolibéral moderne vacille sur ses fondements, le temps est venu pour une évolution des mentalités et l’abandon de la logique perverse de la croissance irresponsable à tout prix, pour les résultats que nous connaissons aujourd’hui. Nous pouvons ainsi nous rendre compte qu’un développement durable de notre société sera bien plus profitable à tous que le consumérisme acharné, le gaspillage généralisé des ressources et la destruction progressive de notre milieu naturel, qui s’opèrent toujours au détriment des plus défavorisés. Au-delà des questions d’éthique et de valeurs, la mise en pratique des principes du développement durable représente une opportunité inespérée pour notre société, en particulier dans notre canton de Neuchâtel : la production d’énergie renouvelables, le développement de technologies novatrices, la construction de bâtiments énergétiquement autonomes ou encore l’extension d’un réseau de transports publics efficaces et bon marché sont garants d’une économie durable, prospère et fournissant de nombreux emplois.

Développement durable – un investissement dans l’Avenir

Les ressources d’aujourd’hui doivent être exploitées de manière à ce que les futures générations puissent en profiter dans la même mesure que nous-mêmes. Dans cette optique, les JSN proposent que les collectivités publiques appliquent strictement les principes du développement durable dans toute l’étendue de leurs compétences et prérogatives, notamment par l’adoption de normes de conduite précises pour les autorités, ou encore la création au niveau cantonal d’un département du développement durable chargé de coordonner l’action des communes et de l’Etat et de veiller à la bonne application de ces normes de conduite.

Soutien à l’engagement individuel

Les particuliers eux aussi doivent être encouragés à appliquer ces principes à leur propre niveau, que ce soit dans le choix de leur mode de consommation individuel (choix des produits, déplacements, déchets, électricité, eau), soit par des incitations telles que subventions ou déductions fiscales lorsque ces principes sont respectés, ou alors par des mesures coercitives telles que taxes augmentations fiscales lorsque ces principes sont ignorés. De la même manière, les particuliers doivent être encouragés à utiliser les transports publics, d’une part par une nette diminution des tarifs, actuellement beaucoup trop élevés, et d’autre part au moyen d’un accroissement de l’offre ainsi qu’une meilleure coordination avec le transport individuel. Cela comprend notamment le développement de parkings-relais avec desserte spéciale de transports publics en périphérie des centres urbains. Les jeunes adultes devraient aussi pouvoir acquérir des abonnements à des prix bien plus avantageux qu’actuellement, de manière à les accoutumer dès le début de leur vie à utiliser les transports publics.

Renforcement du principe du pollueur-payeur

Les JSN proposent de renforcer l’application du principe du pollueur-payeur, en récompensant honnêtement les citoyens faisant preuve d’un respect exemplaire envers les principes du développement durable et punissant plus sévèrement ceux qui persistent à les ignorer. Dans cette optique, les JSN plaident pour l’introduction dans le canton de Neuchâtel de mesures de subventions plus généreuses pour les particuliers développant la production d’énergies renouvelables, construisant, rénovant et assainissant des bâtiments en vue d’une consommation minimale d’énergie ou se déplaçant uniquement au moyen de transports publics ; parallèlement, les JSN proposent l’introduction de taxes pour l’élimination des déchets qui soit proportionnelle à la quantité produite, ainsi que d’une plus forte taxation fiscale des immeubles trop gourmants en énergie. Plus globalement, les JSN proposent que soit introduit tant au niveau fédéral que cantonal un nouveau mode de taxation fiscale, prenant en compte l’empreinte écologique des contribuables.

Vers une société à 2000 Watts

Au niveau des pouvoirs publics, des mesures doivent être entreprises pour faire diminuer notre dépendance au pétrole dans le canton. Dans cette optique, en premier lieu, notre consommation en électricité doit être contrôlée avec beaucoup plus d’attention. Cessons le gaspillage et employons les dernières innovations technologiques pour commencer par réduire notre consommation sans pour autant diminuer notre confort et notre qualité de vie. Cela commence par une optimisation de l’éclairage public en généralisant l’emploi de diodes à électro-luminescence, notamment ; cela comprend également des mesures restreignant l’illumination de bâtiments et d’enseignes privés ou publics de minuit à 6h00 du matin, ou encore l’obligation pour les administrations publiques de se fournir exclusivement en appareils répondant aux meilleurs indices d’utilisation d’énergie. Enfin, cela se traduit par la mise en oeuvre d’une « société à 2000 Watts » pour l’horizon 2020.

Une chance inespérée pour l’emploi

Depuis quelques années, l’avance scientifique de pays tels que l’Allemagne, l’Autriche ou encore le Danemark en matière d’énergies renouvelables ainsi que leur respect des principes du développement durable ont déjà permis la création de milliers d’emplois. De même, des régions ont ainsi pu devenir totalement autonomes en matière de production d’énergie, en se basant uniquement sur des ressources telles que le solaire, l’éolien, l’hydraulique, le géothermique, la biomasse ou encore le bois. A l’avenir, la production de telles ressources jouera un rôle fondamental dans l’économie mondiale. Aussi ne faut-il pas laisser passer le train en restant les bras croisés !

Neuchâtel, un canton de l’énergie

Le canton de Neuchâtel a un énorme potentiel et dispose d’un réservoir de compétences et de technologies peu connu du grand public. Le tout est de le mettre à profit et de le valoriser, en nous lançant les premiers dans le développement d’un concept que personne n’a encore jugé bon d’appliquer jusqu’à présent dans notre pays : faire de notre canton un canton de l’énergie, en créant un pôle pour les énergies renouvelables et en aidant les entreprises du secteur à venir s’établir et à se développer dans le canton de Neuchâtel. L’attribution de subventions cantonales dans le domaine de la recherche en la matière et la participation à divers projets pilotes permettra à moyen terme la création de très nombreuses places de travail dans le canton, et de disposer d’une technologie qui sera rapidement très recherchées dans de fort nombreux pays. Plutôt que d’aller acheter des éoliennes au Danemark et des panneaux solaires à l’Autriche, pourquoi ne pourrions-nous pas les produire nous-mêmes, et développer une telle industrie dans le canton ? Osons pour une fois rêver, et dotons-nous des moyens de nos ambitions, plutôt que de nous contenter de la simple ambition de nos moyens !

Positions

Les JSN :

▪ S’engagent pour une application stricte et sévère du principe du développement durable tant auprès des pouvoirs publics que des particuliers
▪ Souhaitent renforcer l’application du principe du pollueur-payeur par l’instauration d’un système de « bonus-malus » selon l’engagement environnemental de chacun (transports publics, déchets, etc.)
▪ Proposent d’accorder de nouvelles mesures de subventions pour les particuliers produisant individuellement des énergies renouvelables ou réduisant la consommation en énergie de leurs bâtiments
▪ S’engagent pour une modification du système fiscal prenant en compte l’empreinte écologique de chaque individu.
▪ Souhaitent utiliser les innovations technologiques pour réduire le gaspillage et la consommation d’énergie
▪ Proposent d’adopter le principe d’une « société neuchâteloise à 2000 Watts » pour l’horizon 2020.
▪ Oeuvrent pour l’adoption du concept : « Neuchâtel, canton de l’énergie » afin de créer des richesses, du savoir-faire et des emplois dans le canton par un nouveau développement industriel lié aux énergies renouvelables

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>